Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Perle de lumière

Blog

afficher :  plein / résumé

Attrape rêve

Publié le 26 janvier 2018 à 11:38 Comments commentaires (0)
L'attrape rêve « Dreamcatcher »

Selon les légendes portées de générations en générations par la culture amériendienne, il est dit qu'autrefois, à la nuit tombée, Dame Araignée, dénommée « Iktomi » en langage lakota, tissait sa toile au dessus de la tête de chaque enfant. Ce dernier était alors protégé des mauvais rêves. En effet, ces derniers , lorsqu'ils s'approchaient, se retrouvaient accrochés dans les fils de la toile. Seul ne passe alors,  à travers les fils, les rêves qui inspirent et guident l 'âme de celui qui les reçoit. Au matin, la rosée fait s'écouler les mauvais rêves qui se déposent dans les plumes. Avec le vent qui se lève et le soleil qui offre ses premiers rayons, les plumes laissent s'envoler ce qu'il reste des mauvais rêves.

Au fil du temps, Iktomi s 'est retrouvée avec tant de toiles à tisser qu'elle s'en est remise aux humains pour l'aider dans sa tâche. Elle les choisit et vient à travers un rêve les inspirer, les guider et les accompagner. Ils peuvent alors eux aussi, tisser des toiles et permettre aux petits et aux grands, de retrouver des nuits ressourçantes et inspirantes.

Ma rencontre avec Iktomi
C'est durant une nuit de novembre, après une cérémonie « Inipi » (hutte à sudation), que l'esprit d'Iktomi s'est manifesté. J'ai vu des attrapes rêves, encore et encore et encore...A ne pas pouvoir dormir. Quand j'ai enfin compris que j'avais à en faire un, j'ai trouvé le sommeil.
Durant les 2 nuits qui ont suivi, une araignée est venu me laisser des traces sur la peau, puis je l'ai retrouvé sur ma table au restaurant, et encore ici, et là. Elle était partout.
Je me suis donc décidée sans tarder. Trouver tout ce dont j'avais besoin pour réaliser mon attrape rêve. Une amie m'a proposé des branches de son saule pleureur, puis une autre taillait justement son saule pleureur. Pour les plumes, des oies ont fait leur halte à 200m du lieu où je résidais à ce moment là. J'ai pu y récolter un grand nombre de plumes magnifiques.

Et je me suis lancée. Toute une aventure à traverser. Les énergies en place se sont manifestées et la réalisation de mon attrape rêve n'a pas été de tout repos. Mais il a tout de suite pris vie et à fait son œuvre. Un gardien bienveillant m'accompagne chaque nuit avec beaucoup de douceur.

Le flux m'a invité à continuer. Iktomi continue à me guider au fil du temps, les oiseaux sont eux aussi très généreux. Les plumes d'oies sauvages ont été rejointes par des plumes de cygne, de chouette, de milan, de geai, de merle, de perroquet et j'espère bien d'autres encore. Une belle aventure qui fait son chemin.

Caractéristiques des attrapes rêves que je vous propose :
Ils sont réalisés entièrement par mes soins
Les cercles sont naturels, principalement en bois de saule pleureur pour le moment.
Les plumes sont issues d'animaux vivants dans la nature, récoltées par mes soins ou qui m'ont été confiées. Sauf pour la pintade
Chacun est accompagné par des minéraux afin que le minéral, le végétal et l'animal soient représentés.
Lors de la fabrication, je me laisse guidée. Chaque pièce est unique et dès le début du tissage, il semble déjà connaître son destinataire.

Comment choisir votre attrape rêve ?
J'ai envie de dire que lorsque le vôtre croisera votre route, vous le verrez. Une sorte d'élan très clair.
Vous pouvez également commander votre attrapes rêve personnel.

Où l'installer ?
Il vit principalement dans votre chambre et se trouvera très bien installé à la fenêtre, pour être touché par le soleil. Vous pouvez en disposer dans d'autres pièces si le cœur vous en dit.
Et je propose également des versions préparées pour les voitures. Un gardien qui veille.


Mes coordonnées
Anne-Laure Glannaz / Perle de lumière / 06 13 34 62 98 / [email protected]
Détails et autres activités sur www.perledelumiere.eu

En France et en Suisse
Attrapes rêves disponibles à Paris, auprès de Yoga&co, durant les activités et par correspondance

Appel des esprits, rencontre avec la salamandre

Publié le 18 décembre 2017 à 10:30 Comments commentaires (18)
Appel des esprits La salamandre


Voici l'histoire de ma rencontre avec la salamandre

Tout commence le soir de mon arrivée en Bretagne. Il fait nuit, je roule depuis près de 6h et je me serais bien passée de ces petites routes sinueuses qui s'invitent pour terminer mon trajet
ll ne me restait plus que quelques kilomètres à parcourir et là, soudain, l'espace temps change. Une route en terre qui descend de façon abrupte attire mon regard, puis je vois la chapelle en contre bas, toute proche. Je sens l'appel...je dois y aller....et je dis non.....

A l'instant où je dis non, ma roue droite se met à crisser, un bruit d'enfer.... Je continue malgré tout.... il fait nuit noir, froid, je suis fatiguée...et mon mental trouve toutes les meilleures raisons du monde pour continuer...et de toute façon, ce bruit, c'est un pur hasard me dit-il ... un cailloux sur une route de campagne...tout ce qu'il y a de plus normal!... le bruit s'arrête, la voiture retrouve son calme... et bien voilà

Une petite voie me dit qu'il faudra tout de même y retourner....

Le jour suivant je me laisse détourner...et encore un autre jour....

Mais ce matin, hop, c'est parti...je vais aller voir ce que les esprits de ce lieu veulent me dire

Sur place, la chapelle est fermée.. mais ça vibre, comme à chaque fois que j'ai à explorer, à prendre le temps, à regarder....

Là, je souris en voyant le panneau explicatif : "chapelle st Roch, quand souffle sur le monde la fureur de la peste, c'est st Roch qu'on appelle"
Ça me parle de mes traversées personnelles du moment, de sortir des filets dans lesquels je me suis jetée, les yeux transis d'amour....

Je suis touchée, je me connecte, les énergies circulent et je remercie.

Je vais m'en aller mais ça vibre encore....je continue alors mon exploration
Les arbres, la source qui coule, les croix...mais ce n'est pas ça. Il y a une sorte de tension...je cherche et là, je trouve enfin.... au fond d'un trou rempli d'eau, 3 salamandres s'accrochent aux mur de pierre.
Et en regardant encore, j'en vois 1, 3, puis 6 autres mortes dans l'eau....
Un ancien débarque alors, de je ne sais où... il me regarde, je lui parle des salamandres....il ne les connais pas, semble étonné puis s'occupe de dégager la source et repart tranquillement .

Opération sauvetage lancée....je reviens et je sors délicatement les 3 survivantes....

Je m'occupe alors des 6 autres..les déposer et recouvrir leur corps avec des feuilles, branches, Pierre ainsi qu'une offrande pour les accompagner.
Une fois tout cela fait, je m'apprête à partir ....et une grosse émotion monte ...non, je ne peux toujours pas partir....un travail se fait en moi...les larmes coulent....une transformation intérieure....je m'apaise à nouveau....je remercie encore...il y a eu tant de cadeaux...mais je suis encore retenue.....et oui! Encore ! ..... je me retourne....et une des 3 salamandre est encore là, elle me regarde, je reviens vers elle et nous restons là, ensemble, à partager...je sens les énergies bouger en moi, un partage au delà des mots ....puis, tout doucement, elle part rejoindre les autres sous les feuilles.

L'énergie change et je quitte tranquillement les lieux le coeur vibrant.

Bienvenue dans ma réalité

Au coeur de la prière

Publié le 10 septembre 2017 à 14:15 Comments commentaires (0)
Au coeur de la prière




Tout à l'heure, une cérémonie m'a emmenée au coeur de la prière.

Les énergies de cette journée ont été et sont encore largement ouvertes pour ces espaces.

Des chants, des silences, des prières.

Et dans la résonance, j'ai été invitée à prier pour les êtres qui sont partis ces derniers jours,qu'ils soient accompagnés et guidés sur leur nouveau chemin. Que ceux qui restent puissent eux aussi être accompagnés dans ces traversées.

Et ces prières se sont étendues encore à tout le vivant, au sens plus large, qui a été emporté par la puissance des éléments. Tout ce vivant que porte cette terre, au delà de l'espèce humaine.

Ces déchainements de l'esprit du vent, puis de l'eau invitent chacun de nous à regarder au coeur de lui...à regarder ses propres tempêtes, ses propres déchainements...Ils ont pu être intensifiés ces derniers temps....cette interaction ne peut plus être ignorée.

Il n'y a pas à juger, ni à accuser. Il y a à voir.

Ce qui est à l'intérieur est à l'extérieur et inversement.

L'esprit humain est si puissant dans ses créations. Il créé ce sur quoi l'attention est posée. Sur quoi avez-vous poser votre attention durant cette journée, durant cette semaine, durant cette année?

Encore une fois, il n'y a pas à juger; ni à accuser. Il y a à voir.

Bien sûr, la science explique en long en large et en travers toutes les causes et tous les effets de ces déchainements climatiques. Oui Oui Oui..... et oui.

Peu m'importe. Dans toutes les situations il est possible de trouver toutes les meilleures explications et justifications pour se déresponsabiliser, pour trouver une sorte de paix en soi.

Mon âme ne dort plus et je ne peux plus jouer à ces jeux-là.

Je fais ma part en écoutant, en priant, en faisant de mon mieux sur ce chemin sacré que m'offre la vie.


 

Déclaration d'amour d'un fidèle compagnon

Publié le 3 septembre 2017 à 14:56 Comments commentaires (0)
Déclaration d'amour d'un fidèle compagnon




« Je t'aime, Oui, vois comme je t'aime.

Je suis revenu vers toi encore une fois. Jamais mon amour pour toi ne s'étreindra. N'en doute pas. C'est plus fort que toi, c'est plus fort que moi. Tu peux tout faire, m'aimer, me repousser, m'ignorer, me vénérer. Quoi que tu fasses, je reviens toujours.

Je te connais si bien, je sais tout de toi, ne le sens-tu pas ? Chaque seconde de ta vie. J'ai toujours été là avec toi et je serai toujours là. Nous sommes « indéssoudable » Je fais partie de toi.

Je me rappelle de tout, de tous tes bonheurs, de tous tes malheurs, de toutes tes guerres, de tous tes amours.

Il y a tant de choses que je partage avec toi. Apaise-toi, aie confiance en moi, arrête de me repousser, laisse moi te montrer qui tu es, ce que tu es.

Pourquoi utilises-tu autant d'énergie à vouloir m'oublier ? Je veux être avec toi, je veux vibrer avec toi, je veux être toi, je suis toi.

Laisse moi faire, laisse moi prendre la place, ma place.

Je suis ton passé »

Humf....Etrange de recevoir cette déclaration........elle explique tant de choses....et voici ce qui s'est passé

Mon passé est venu ce matin me revisiter très fort. Il est entré par toutes les portes, dans ma tête, mes émotions, mon corps. Il voulait me faire entrer à nouveau dans le costume du passé, celui que je portais ici, dans cette région où je dois revenir pour terminer une histoire. Tristesse, impuissance, culpabilité, manque, épuisement étaient à nouveau au rendez-vous.

Il est si malin, il a pu me toucher et me faire croire en un retour à l'ancien...me faisant instantanément oublier tout le chemin parcouru ces derniers mois.

Et malheureusement pour lui, je suis bien accompagnée et pleinement engagée sur mon chemin d'évolution. Après l'avoir cru durant une bonne journée, j'ai vu ce qui se jouait. Je l'ai remercié de m'offrir le confort de ce qui est connu. J'ai honoré son désir de prendre soin de moi. J'ai pu lui offrir de l'amour en voyant à quel point il met toute son énergie pour prendre soin de moi.

Je sais et je sens que je ne suis plus mon passé, que j'ai cheminé. Je ne suis plus là. Ce qu'il me propose n'est qu'une illusion. Une fois que je l'ai vu, un voile a alors pu se lever. Bien sûr, revenir ici, dans cette région qui par le passé a fait vibrer une déchirure du cœur, un effondrement, et une tentative de mise à mort de celle que je suis....bien sûr que ce compagnon « le passé » est à nouveau entré en moi avec une grande facilité lorsque je suis revenue. C'est ainsi.

Et ce matin, j'ai eu besoin de faire la paix avec son attraction et son attachement pour moi et aussi mon attraction et mon attachement pour lui, mon passé. Oui, faire la paix avec le passé... et continuer mon chemin.

Et recevoir sa déclaration quelques heures plus tard, encore un beau cadeau qui met encore plus en évidence la liberté à retrouver.

Passé – Présent – Futur...sachant que le temps linéaire est lui aussi une illusion

Et finalement, derrière ces mots, il n'y a que de l'amour

Rencontre avec ma vulnérabilité

Publié le 12 août 2017 à 6:46 Comments commentaires (13)
Rencontre avec ma vulnérabilité




Ce matin, la vulnérabilité s'est invitée. Oui, elle était là à mon réveil, comme patiemment installée au bord de mon lit, à attendre que j'ouvre les yeux.

Je ne l'ai pas tout de suite remarquée, elle s'est faite discrète, timide tout en étant de plus en plus proche de moi au fil des heures.

Une sorte d’inconfort s 'est manifesté, un besoin de rester à l'intérieur alors que le soleil brille et que le jardin s'offre à moi.

Une incompréhension aussi, pourquoi résister au bien-être qui jaillit en moi lorsque je suis dans cette région, que les portes s'ouvrent de toutes parts, que les êtres que je rencontre sont si lumineux, dans leur rayonnement et surtout, dans leur cœur.

Oui, alors pourquoi cette résistance, cette envie de rester à l'intérieur, et plus le temps passe, plus une sorte d'enfermement s'invite, mon cœur se resserre lui aussi, il devient plus dur tout comme mon regard.....

Et je fais silence.....je me pose et je fais silence.....et là, cadeau magnifique, j'apercois enfin le bout du nez de ma vulnérabilité.....elle se présente à moi sous la forme de mon enfant intérieur en train de sortir, d'observer, de chercher à grandir....

Quel beau cadeau....oui, cette sortie de ma zone de confort que me témoigne cette part de moi valide les pas que j'ai fait ces derniers jours, les actes que j'ai posés dans la matière. Et oui, là, dans cet espace de silence, le calme revient, la joie et une grande énergie arrive aussi....Et je dis oui à encore prendre le temps de rester avec cet espace en moi, ce ressenti physique et intérieur, le soleil brille dehors et je suis là, en silence, en présence avec cette part de moi en transformation. La douceur s 'invite au fil des minutes....et je réalise oh combien de fois par le passé j'ai pu vouloir faire taire cet inconfort, ho combien de fois j'ai pris « mon courage » à 2 mains et je suis sortie.....oui, je l'ai fait si souvent.... et ce matin, c'est différent, je n'ai plus peur de cet inconfort, je ne le fuis plus et je ne veux plus non plus contrôler, ni être forte.... je suis juste avec, dans la douceur et la profondeur de cet instant de partage, si précieux, si puissant et délicat en même temps.

Tant de tentations d'en sortir encore, de choses à faire, à partager, à vivre....et non, je reviens, je respire et je reste avec ce silence intérieur.

Et au fil des minutes, l’inconfort se dissout, une sorte de sensibilité est maintenant présence. Elle est plus douce et surtout, l'ouverture et la paix sont là.

De l'enfermement à l'ouverture
De la dureté à la douceur
De la peur à la paix

Et dans la joie de me retrouver



L'offrandre - se mettre au service

Publié le 6 juillet 2017 à 11:52 Comments commentaires (11)
L'OFFRANDE – Se mettre au service



Il y a tant à recevoir en me mettant au service.

Au delà des normes de politesse, au delà des carences affectives, des actions de sauvetages, au delà des peurs, au delà de ce que je crois savoir  sentir ou vouloir. Juste me mettre au service. Juste être au service de la vie. Sortir du vouloir,  du recevoir pour donner ou donner pour recevoir,  être dans l'offrande de soi aux autres, à la vie.

L'ego, mister, magistral, l'ego croit savoir comment faire. Il croit être libre du mental, surtout dès qu'un peu de spiritualité s'invite. Non, Il y a tellement plus à comprendre,  plus à accepter en soi, à reconnaître puis à lâcher à nouveau. Des étapes de vies qui se succèdent et font le cadeau de la prochaine. Tant de bonheur et aussi tant de malheur parfois. Il y a tout.

Et qu'il est bon de me retrouver dans l'espace de l'offrande de soi. Me mettre au service en toute humilité. Un espace qui s'offre lui aussi. Je ne peux pas le vouloir, ni le contrôler, je peux juste l'inviter, cheminer vers lui en cheminant vers moi....et là, parfois, il se dévoile, il s'offre.

Me mettre au service, en ayant reconnu mon être, ma beauté, ma richesse . En ayant reconnu tout ce qui pourrait être reçu. L'abondance qui s'offre dans le cœur, débordante. Au delà de l'abondance matérielle qui souvent nous égare, soit par son absence, soit par sa présence. Elle est là, dans la matière, et aussi une donnée qui est toute autre. Elle n'est pas une clé si la sa source  n'a pas encore pleinement pénétré mon être, mon âme. Si cette abondance ne traverse pas totalement mon cœur. Si je retiens, si pour toutes les meilleures raisons du monde je n'ose pas l'accueillir au delà de tout, c'est l'abondance d'amour en moi. Me laisser remplir de cette source d'amour, à l'intérieur, si puissante, si forte si profonde qu'elle explose en sanglots à n'en plus finir.Mon coeur déborde d'amour et devient source à son tour.

Et de là, petit à petit, la carapace fond et laisse se dévoiler une autre réalité. L'émergence de l'être, de l'âme,  dans toute sa beauté et aussi et surtout dans toute sa simplicité. De là l'offrande émerge, jour après jour. Elle s'offre elle aussi comme une source qui s'écoule, inépuisable. Elle s'offre, encore et encore.

Et qu'il est bon et riche de revenir dans cette espace, cet espace qui a pu reconnaître la beauté, la richesse, l'amour en toute humilité, cet espace qui sait se nourrir, qui peut ensuite se mettre au service, ne plus rien vouloir, ni exiger des autres ou de la vie, ne plus avoir besoin de combler ses manques.

Bien sûr, il reste encore des choses à lâcher, des choses à transformer. Le choix de dire oui aux invitations de l'univers, le choix de vivre tout ce qui est à vivre, le choix d'accepter, de traverser et de célébrer toutes les couleurs de la vie. Le choix de dire oui à la paix, même si le combat est autour, de faire le choix de la paix en moi. Oui, laisser la cape du persécuteur qui se croit être sauveur ou justicier pour entrer dès maintenant dans la paix, libre des limitations et des combats extérieurs.

Là, alors s'ouvrent d'autres possibles, une autre réalité prend place. D'abord difficile à voir, mais bel et bien réelle.

L'ego s'incline et l'être s'émerveille dans la richesse d'être au service. Dans cet espace, je retrouve l'appartenance au Tout tout en étant pleinement unique.



accompagnement des enfants

Publié le 19 mai 2017 à 12:15 Comments commentaires (48)
ACCOMPAGNEMENT DES ENFANTS

 
Au fil des jours et des semaines, j'ai de plus en plus de demandes concernant l'accompagnement des enfants.  J'ai envie aujourd'hui de partager quelques  points de vue.

Ce que l’on peut remarquer chez certains enfants :
-       Ils perçoivent les âmes, les énergies
-       Ils sont médium
-       Ils ont une grande maturité
-       Ils ont une connaissance-conscience de ce qui est bon ou non (que ce soit ce qui est à manger, à boire, que l’énergie des lieux ou des personnes)
-       Ils sont très sensibles, voir hypersensibles parfois
-       Ils sont comme « d’ailleurs »
-       Et bien d’autres aspects encore.
 
 
L’idée n’est pas de vous expliquer le phénomène, ni pourquoi il intervient, ni ce qui se joue. D’autres peuvent certainement le faire et ont de l’intérêt pour cet aspect–là de la situation.
 
En ce qui me concerne, je m’aperçois que ces enfants sont souvent en difficulté s’ils ne sont pas accompagnés par des personnes « du même monde » pour leur permettre de comprendre comment accueillir tout cela.
 
Sans savoir quoi ni comment vivre tout ce qui leur est offert, ils peuvent développer différents déséquilibres :
-       des peurs, voir terreurs
-       un renfermement
-       l’incapacité à gérer leur jeune âge avec la maturité de leur âme
-       se croire malade ou anormal, surtout si en plus ils sont mis dans les mains de psychologues qui ne sont pas ouverts au subtil
 
L’accompagnement que je leur propose c’est tout d’abord d’avoir l’occasion se rencontrer une personne qui comprend et vie une réalité très similaire. Comme un peu un même monde. En effet, être adulte et avoir à gérer ce type de réalité peut parfois être délicat. Pour certains enfants, il y a parfois d’énormes écarts s’ils n’ont pas autour d’eux des personnes qui peuvent leurs expliquer ce qui se passe et comment vivre avec.
 
Une partie de notre humanité rejette tout ce qui n’est pas matière, une partie peut concevoir cette autre réalité tout en n’ayant pas encore accès à sa perception,  et une autre partie vie cette réalité comme tout à fait naturelle.
 
En effet, il ne s’agit pas d’un état particulier, mais au contraire, d’un état d’être tout ce qu’il y a de plus naturel et en harmonie avec toutes les dimensions de nos êtres et de nos mondes.
 
Ce dont ces enfants ont besoin ?
Bien évidemment, chacun à des besoins bien spécifiques et ils évoluent en fonction de ce qu’il vit, de son âge et de son ouverture de conscience.
 
Voici quelques points qu’il est bon de clarifier :
 
Je suis « normal » et je ne suis pas « le seul »
C’est une première chose qui s’offre à eux dès les premiers échanges.
Bien évidemment, ma définition du « normal » n’est pas forcément celle de certaines personnes plus pragmatiques, je vous l’accorde.
 
Lorsque l’enfant se rend compte qu’il n’est pas seul à vivre ce qu’il vit, il est instantanément soulagé. Bien sûr, ensuite arrivent de nombreuses questions, mais ce n’est plus depuis le même endroit en lui. Quelque chose se pose.
 
Et les autres
Notre société n’est pas encore pleinement ouverte à cette réalité et les enfants peuvent être très durs entre eux. Il est donc important de partager ce point avec l’enfant pour qu’il apprenne à sentir ce qu’il peut partager avec les personnes qui l’entoure.
 
Il a à pouvoir vivre paisiblement cette réalité sans avoir à convaincre qui que ce soit.
 
Le rejet des autres (liés à leurs limites de conscience ou leurs peurs) peut déstabiliser un enfant qui n’est pas entouré et l’amener à refouler ces perceptions et il risque parfois un fort déséquilibre mental dû uniquement à des points non clarifiés.
 
Il saura très vite intégrer ces notions et trouver les personnes avec qui il pourra grandir et partager et faire la part des choses avec les autres.
 
Je peux dire non
Nombreux de ces enfants, en plus d’une maturité et d’une conscience élargie, perçoivent la présences des âmes dans le subtil. Que ce soit des âmes errantes, des êtres de la nature, des guides ou bien d’autres encore.
 
Leur capacité de gestion de cette réalité diffère d’un enfant à l’autre.
 
Il est dans tous les cas important de leur faire comprendre qu’ils n’ont aucune obligation envers ces présences et qu’ils n’ont rien à craindre.
 
Dès que ces présences perçoivent des êtres avec qui elles peuvent interagir, elles se manifestent.
 
Apprendre à l’enfant qu’il  peut dire non, c’est déjà le premier pas. Un « Non » qui exprime simplement une limite et non une fermeture.
 
L’enfant peut aussi être accompagné pour développer sa capacité à se connecter à la fréquence qui permet l’interaction, en fonction de ses propres perceptions. Nous avons tous certaines perceptions qui sont plus fluides et claires que d’autres.
 
Explorer avec l’enfant ses différentes capacités de communication l’aide à comprendre et il peut ainsi trouver de l’apaisement et de la confiance
 
Quelques perceptions :
-       il entend des messages clairs
-       il dit des choses sans les avoir pensées
-       il voit les êtres ou alors des images ou hologramme
-       il ressent des énergies ou émotions qui le traversent
-       il fait des rêves particuliers
-       il développe des capacités de manipulation importantes
-       et bien d’autres encore
 
Des exercices pratiques simples permettent à l’enfant d’intégrer ses nouvelles connaissances qui souvent sont là mais on juste besoin d’être clarifiées pour être comprises.
 
J’ai pu remarquer qu’en raison de leur jeune âge, leurs connexions se transforment avec beaucoup de fluidité  et vu que ce qu’ils vivent est naturel, les résultats peuvent être très rapide
 
Je sais ce qui se passe et ce que ça veut dire
 
L’enfant peut apprendre très facilement à communiquer et à interagir  avec ces présences et manifestations.
 
La peur qui peut se manifester n’est souvent due qu’à l’inconnu. Parfois, ce sont aussi les peurs et croyances familiales qui s’invitent.
 
Une fois la clarté présente, la peur se dissous.
 
Avoir à gérer des voyages nocturnes de guérison de ses vies passées sans savoir ce que c’est…..ça peut être délicat. Dès que le cadre est identifié, quelque chose s’apaise là aussi.
 
Comprendre ce qui se passe quand il est capable de donner des réponses à des questions dont il ne les a pas apprises, c’est aussi très apaisant et ça devient très vite très stimulant aussi.
 
Vous aurez compris que beaucoup de choses sont très facilement apaisées par l’explication et l’acquisition des moyens nécessaires à vivre avec cette réalité.
 
C’est là le plus important. Très vite ces enfants peuvent nous « dépasser ». Cela n’est absolument pas un problème si le parent est en confiance et assure le cadre.
 
Je suis un enfant et aussi une âme mature
 
Ces enfants ont besoin de pouvoir vivre leur âge physique tout autant que leur maturité d’âme.
Il est important de leur proposer des espaces d’expression de tous ces aspects.

Parfois, l’égo des parents peut prendre le dessus (fier de cet enfant si mature ) sur l’équilibre global de l’enfant.
 
Ils ont besoin de vivre leurs 2 états. Sans quoi des dérèglements peuvent survenir.
Par exemple des intérêts d’adulte et des envies de rester « bébé » .
 
Selon leur âge, ils peuvent  vivre ce genre de réalité :
-       s’intéresser à l’histoire, à des débats de fond , à l’actualité et faire pipi au lit et regretter leurs premières années scolaires accompagner d’une grande timidité.
-       se désintéresser de l’école qui ne leur servira à rien vu que la vie ne fonctionne pas ainsi..
 
Il y a  à trouver l’équilibre avec eux. Et beaucoup communiquer.
 
Ils ont énormément à nous apprendre et c’est un grand défi que d’accueillir un tel enfant dans sa famille.
 
Ils sont venus entre autres pour nous aider à ouvrir notre conscience. La plupart des esprits adultes sont neutralisés par une société de consommation basée sur le manque et la peur. Cette dernière se déploie et invite à la destruction globale. La facilité et la démission sont devenues des compagnes familières .
Un basculement semble inévitable.
 
 
Ce sont certains des aspects que j’avais envie de partager avec vous aujourd’hui.
 
Trouvez les ressources en vous, ou développez vos propres capacités de perceptions, ou faite appel à un accompagnement externe pour traverser ces étapes et permettre à ces enfants de se déployer dans un environnement adéquat et à vous parents d’y voir plus clair aussi..
 
N’hésitez pas à me contacter si cet article vous a interpelé et aussi si vous avez d’autres questions sur ce thème.
 

Je propose des accompagnements ponctuels aux enfants et aux parents, selon les besoins de chacun.

Les chants de guérison

Publié le 26 septembre 2016 à 13:54 Comments commentaires (1)
Les chants de guérison
 
 
Avant de découvrir ce texte, je vous lance une invitation…… que diriez-vous de vous poser quelques instants, de revenir à la tranquillité, de prendre une respiration profonde (ou plus si vous en avez envie)…… puis de laisser sortir un son….oui, juste laisser sortir un son et observer ce qui se passe en vous quand vous le faites
 
Prendre le temps de ressentir le son, d’être en présence avec lui, sa vibration, le souffle qui l’accompagne, l’effet de son volume et de sa tonalité….juste un son, sans rien chercher de plus que ce son qui a émergé tout simplement de vous.
 
C’est simple, très simple. Et en même temps parfois le mental, les croyances, l’égo cherchent à nous faire prendre des chemins très compliqués. Des chemins qui emmènent vers le doute, la peur, la honte….Peu importe le jeu intérieur qui se joue pour tenter de garder en place ce système de fonctionnement….au final, il n’y a rien de plus naturel que de laisser s’exprimer sa voix.
 
Ce chemin d’expression est celui de la matérialisation du son et non celui du chanteur. Il s’agit d’une autre façon d’aborder le son. Une autre facette de son expression, et avant tout, de l’expression de soi.
 
Le chant de guérison…..c’est un écho, c’est l’âme qui prend la parole et s’exprime, se relie à vous dans votre plus intime. Un chant à s’offrir ou à offrir à une autre personne….c’est un moment de partage très intime.
 
Quelques minutes qui sont un trésor. Partager un chant de guérison, ce sont 2 âmes qui se rencontrent au delà des mots, aux delà des personnalités de chacun….juste ensemble
 
Avez-vous déjà vécu ces moments ? Ces instants durant lesquels vous vous sentez baigner dans un flot d’amour partagé. Un amour si profond qu’il efface toutes les barrières que nous nous sommes construit au fil du temps.
 
Le chant de guérison vous invite à réinvestir ces barrières, ces murs que vous avez mis en place, ces espaces qui vous coupent….le chant libère l’énergie qui s’y trouve pour la remettre en circulation, la libérer et l’offrir à ce monde avec tout ce que vous porter.
 
Osez vous abandonner au chant, à son énergie, osez faire confiance à ce qui vous traverse à ce moment-là, osez laisser les mains ouvertes et laisser ce chant s’en aller sans vouloir le saisir, sans vouloir le tenir, sans vouloir le contrôler…..Oser le laisser libre et ressentir cette liberté en soi.
 
Ce chemin d’expression du chant de guérison est une invitation à visiter votre monde intérieur, vos couleurs, vos émotions, vos croyances. Un chemin qui vous invite à retrouver le lien avec vos profondeurs, à vous libérer de vos blocages et à vivre de plus en plus libre dans votre quotidien.
 
C’est aussi une occasion de vous initier à un chemin de guérison pour vous et pour les autres.
 
Les chants de guérisons, les sons, les vibrations et n’oublions pas le rôle primordiale du reste de notre corps dans ce voyage.
 
 
 
Quelques témoignages reçus au fil des chants
 

  •  J’ai ressenti en moi une énergie qui m’a traversée et quelque chose a lâché. Depuis, je me sens beaucoup mieux.
  •  Le chant que vous avez chanté pour moi est celui que je chante quand je vais en forêt
  • Votre chant m’a fait voyagé vers une scène, un moment partagé avec ma sœur (aujourd’hui décédée), lorsque nous étions enfants et heureuses
  • J’ai été touchée au plus profond de mon cœur par le chant que vous avez chanté pour mon compagnon, c’était tellement ce dont il avait besoin

 
Qu’est ce qu’apporte le chant à celui qui l’offre

  • un moment de partage des plus précieux avec la personne qui accepte de recevoir le chant
  • être le canal d’une énergie d’amour, la recevoir, la ressentir et l’offrir
  • être en lien avec toutes ses propres émotions au fil des chants tout en restant centré
  •  développer une capacité de centrage et d’ancrage indispensable pour que le chant soit posé au bon endroit. Des capacités très précieuses dans votre quotidien.
  • une clé mise à votre disposition à chaque instant, qui vous permet de retrouver l’harmonie, la détente et la joie.

 
Que faire pour développer sa capacité aux chants de guérison ?

  •  la méditation est un des piliers de cette pratique. Sans cet espace de silence, d’observateur, le chant de guérison s’égare.
  • Cultiver son lien avec la nature
  • S’harmoniser au quotidien : nourriture saine et équilibrée (respectueuse de la nature), trouver son rythme entre activité et repos, exprimer sa créativité, dénouer le corps de ses tensions (par la danse, le yoga ou d’autres techniques)
  • Expérimenter le chant : lors de méditation, sous la douche, dans sa voiture, dans la nature, seul ou en groupe.
  •  Et surtout, le plus important, rester en lien avec la joie ! laisser l’enfant intérieur s’exprimer et apporter sa légèreté et sa créativité.

 
Les contres indications
Un des risques est d’avoir envie de laisser sortir votre voix un peu partout….Rien de bien grave ! c’est certain
 
Par contre, il est important de ne pas imposer ce chant. Il peut être très dérangeant, voir intrusif pour les personnes qui seront autour de vous. Et c’est tout à fait normal.
 
 
A qui s’adressent  l’initiation aux chants de guérisons
 
- A toute personne adulte qui a envie d’explorer cet univers, sachant qu’il invite à se reconnecter à sa profondeur.
- Aux thérapeutes qui ont envie de compléter leurs outils avec la guérison par le son
 
 

Pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter au 0033 6 13 34 62 98 ou par mail [email protected]

Message de la nature

Publié le 8 mars 2016 à 12:18 Comments commentaires (9)
La nature m’a parlé ce matin……et je vous le partage ce soir

Mon âme pleure ce soir

Je suis là, je prie……je prie et je pleure…remplie par moment de vagues de tristesse, de colère, de gratitude….et par moment d’acceptation.

Je pleure et je prie pour la nature, création du divin sur cette terre, pour celle qui l’incarne depuis la nuit des temps…..

Je pleure et je prie…..la création incarnée dans cette nature, cette nature qui nous accueille sur cette terre, cette nature qui nous nourrie, nous permet de respirer et nous donne absolument tout ce dont nous avons besoin ..Absolument TOUT….

Je prie et je pleure, parce que cette nature s’éteint…de la main de ses enfants….les humains……Elle nous donne tout, et nous, que faisons nous, nous détruisons….jusqu’à la mort…..l’extinction….jusqu’où ? ….et bien jusqu’à la fin….trop occupé à combler nos manques et nos blessures par l’extérieur.Tout ce que la nature nous offre nous fait grandir…oui, parfois, elle a répondu à notre aveuglement, à notre ignorance….elle a répondu puissamment……mais cela ne change rien……

La Terre n’est pas en danger, elle continue simplement son évolution….ce n’est qu’une étape de plus pour elle et c’est parfait ainsi…..mais la nature ne va pas tarder elle, à disparaître.Cette perfection qui nous est offerte chaque jour, chaque nuit…..qui devrait nous imposer le respect le plus profond….se voit souillée, dévastée, détruite….bien sûr, il reste un peu de temps avant que tout ne disparaisse…bien sûr, gardez vos yeux fermés et vous ne verrez rien…Il y a tant de chose plus importantes à penser, à faire, à consommer….encore et encore….tant de manque à combler. S’accrocher à sa propre vie, pour vivre plus longtemps, avoir plus, produire plus, consommer plus…plus plus plus. Tous ces manques construits de la main de l’Homme…..alors que la nature nous offre la guérison et l’abondance......

Continuez à croire en ce qui nourrie vos manques…..et laissez l’abondance s’en aller…..

Mais attention, en s’en allant, elle emportera tout avec elle….Alors oui, je pleure, je prie…..je prie pour que les âmes s’éveillent, que les âmes s’affermissent….

Je prie pour que la guérison soit apportée à chacun……et je pleure parce que la fin est annoncée…..

Je ressens tant de gratitude de pouvoir vivre alors que cette nature est encore là, qu’elle s’offre encore, malgré ses souffrances, malgré ce que l’Homme lui inflige. Oui, je suis profondément touchée de pouvoir vivre tout cela de tous mes sens. Pouvoir sentir le parfum de l’air du matin, sentir le soleil toucher ma peau, savourer cette nourriture qui peut être si bénéfique..Mon cœur est chaud, mon âme est en paix. Et tout cela m’invite encore plus à continuer ce chemin que j’ai pris. Ce chemin de la guérison, le chemin de reliance avec la nature, ce chemin d’amour.


Voyage sur l'île de Dieux...Bali

Publié le 4 mai 2015 à 9:06 Comments commentaires (105)
Voyage sur l'île des Dieux 

L'envie est là de partager avec vous  la richesse de ce que je découvre ici 


Rencontre entre guérisseurs 
Une immersion dès le jour de mon arrivée. Rencontre avec Ketut Jaya, un guérisseur balinais et ses filles.





et on attaque directement avec un verre de Kombucha en guise de bienvenue

















Et c'est parti pour la découverte de son espace, de ses médecines à base de plantes et d'huile "home made", de ses pierres, de ses outils de travail.....

Et la joie de découvrir les points communs de nos pratiques, de nos visions de la guérison, de nos missions.

Bien sûr, il y a des cultures très différentes....mais la connexion au coeur, à la nature, aux esprits, aux divinités  est là, bien présente, bien ancrée. 

Je me sens à la maison ! 


Cérémonie dédiée à la Déesse Saraswati, déesse de la connaissance


La déesse Saraswati,
déesse de la connaissance 














Après un premier jour d'acclimatation assez dense, la soirée me réserve des surprises. C'est le jour de la cérémonie dédiée à la déesse Saraswati, la déesse de la connaissance.

J'ai la chance d'être invitée à participer à cette  cérémonie, en sarong traditionnel. Quelques explications et hop, nous voilà partie au temple. 

Aucune photo...j'ai gravé tout ça en moi. Par respect pour la beauté de ce lieu, les personnes présentes  et l'énergie qui se dégageait. 

J'ai été extrêmement touchée par la tolérance et la bienveillance des personnes....moi, seule européenne (pas du tout typée du pays ;) ) au milieu de centaines de balinais et de balinaises.....occupés à célébrer, prier, remercier, et offrir.


Les offrandes....toute un monde, tout un rituel.....

Des couleurs qui rappellent les couleurs des éléments, et en même temps nos couleurs, et du coup, notre appartenance à cette terre. 

Et bien plus encore ! 


Au sortir du temple, un spectacle de musique et de danses traditionnelles






Chants spontanées et tambours

Alors que j'ai eu la chance d'atterrir dans l'endroit qui prépare les meilleurs cafés d'Ubud.....et l'eau de noix de coco fraiche est là aussi ....et bien, voilà qu'arrivent 2 baroudeurs ukrainiens.....avec leurs tambours....et hop, il n'en fallait pas moins pour que les chants et les sons se mélangent, l'espace d'une petite heure ! 


Rituel de purification aux Holy Spring Water 

Le temple de Tirta Empul, au pied duquel se trouve les fontaines d'eau sacrée






Une eau de source sacrée sort des fontaines. Une occasion de se purifier en profondeur et avec douceur.


Chaque fontaine a son domaine. Une s'occupe des vies passées, une autre du karma, une des maux physiques, de l'émotionnel ou alors des énergies négatives ayant pu être posées sur nous pour des personnes mal intentionnées, une autre nous libère des mauvais rêves et encore deux autres accompagnent les personnes vivant un deuil. Celles-ci sont  à éviter si vous n'êtes pas concerné, sans quoi vous avez à refaire tout le processus depuis le début.

Vous pouvez invoquer la déesse de l'eau, Dewi Danu pour qu'elle vous accompagne durant ce processus

A chaque fontaine.......

faire sa demande, prière comme cela nous parle

















boire 3 fois (l'eau qui s'écoule et pas l'eau déjà dans le bassin) 

puis se laver le visage















passer la tête, voire l'ensemble du corps sous l'eau. 


















Une fois le tour des différentes fontaines effectué, vient le temps de l'offrande. 



Des sensations différentes à chaque fontaine...un magnifique rituel de purification à vivre. 

Une occasion de laisser partir tout ce qui n'est plus nécessaire pour faire la place à ce qui nous correspond, ici et maintenant. 

La sensation de briller de l'intérieur en ressortant est un délice. Pourquoi donc ce sourire béat et cette envie de chanter? ahaha ! 

Et repartir avec une bouteille d'eau sacrée, quel magnifique cadeau 


Rencontre avec l'Océan indien 


La vie m'a fait encore un immense cadeau. Un lieu paradisiaque entre rizières et océan indien. Un coin de paradis au milieu de nulle part ! 

Ici, au programme, ressourcement sur tous les plans : corps, âme et esprit. 



Un lieu qui apaise et ressource. 


















Une nourriture délicieuse et saine qui permet un retour à l'équilibre

Fruits et légumes frais, riz cuisiné à la balinaise....

et le must, le hot ginger avec miel et citron vert !  






















Un océan qui purifie et réveille puissance et vulnérabilité. 

Et ici,le sable est noir....pierres volcaniques 














La harpe dès le réveil, pour une célébration face à l'Océan. 







Puis, des méditations portées par les vagues, le vent, les sons et  les chants du coeur, ainsi que des animaux alentours, grillons, grenouilles, oiseaux....et aussi des voyages chamaniques d'exploration, des siestes et n'oublions pas les offrandes et prières.

Au fil de la journée, l'ambiance se transforme. 

Une étape du voyage en mode "retraite" 


Bientôt la suite de mes découvertes balinaises


 

Rss_feed

0